William Blake | « L’Agneau »
6 juillet 2013



Traduction personnelle des Chant d’innocence
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


Petit agneau qui t’a fait
Sais-tu qui t’a fait,
Donné vie et conduit
Près du fleuve ou sur les prés ;
Donné ta toison soyeuse,
Douce toison de laine brillante ;
Donné ta si tendre voix
Qui comble tant les vallées de joie !
Petit agneau qui t’a fait
Sais-tu qui t’a fait ?

Petit agneau je vais te le dire,
Petit agneau je vais te le dire,
On l’appelle par ton nom,
Car il s’appelle lui-même Agneau :
Il est doux et il est bon,
Il s’est fait petit enfant.
Moi, l’enfant, et toi, l’agneau,
Sommes appelés par son nom.
Petit Agneau, que Dieu te bénisse.
Petit Agneau, que Dieu te bénisse.


 [1]


arnaud maïsetti - 6 juillet 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets