William Blake | « La Fleur »
10 juillet 2013




Traduction personnelle des Chant d’innocence
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


Joyeux, joyeux moineau !
Sous les feuillages tellement verts
Une fleur, heureuse,
Te voit, vif comme la flèche,
En quête de ton minuscule berceau,
Tout près de mon cœur.

Joli, joli rouge-gorge !
Sous les feuillages tellement verts
Une fleur, heureuse,
T’entend pleurer, pleurer,
Joli, joli rouge-gorge
Tout près de mon cœur [1]


arnaud maïsetti - 10 juillet 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets