Dominique A & E. Daho | En surface
26 décembre 2013




du temps et des étoiles tombées

(oui mais nos pensées nous dépassent)

et cette puissance, l’attraction de la profondeur, des noirceurs ou de ce qui donne prix (et pourtant, savoir le précieux du temps à la ponction infime de l’éclair) — oui repousser les lois de la gravité, chercher la légèreté, mais repousser tout autant l’écume, les traces insignifiantes de ce qui d’un revers de main peut s’effacer : regarder, à travers, l’espace sonore des choses et des souvenirs, l’éphémère durée dans les signes, être à deux sans doute pour s’allier contre le temps perdu, et plonger vers le ciel, ce qu’il faudrait d’instants contre le temps passé.

(oui car nos pensées nous dépassent [1])


arnaud maïsetti - 26 décembre 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




[1merci à Coup Fantôme.

par le milieu

_ciels _Dominique A. _Étienne Daho _la mer, toujours recommencée _perceptions / impressions _surface & profondeur _temps