Lost in the Trees | Excos
16 juin 2014



tu me brûles
avec seulement les voix du ciel
tu disperses mes cendres
au vent
à la braise



pendant
un moment je le jure
tu m’as terrifié
simplement pour me terrifier

l’eau
passera au-dessus de toi
où que tu sois

et tout
ce que je veux
est ton cœur

si clairement et nettement, comme cela brûle
la couleur de tes yeux a changé
si clairement et nettement : que cela brûle

regarde les montagnes brûler

il n’y a rien de plus beau

arnaud maïsetti - 16 juin 2014

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_arbre _joie & douleur _musique _musiques