Mama Béa | Les Pissenlits (ça ira)
23 avril 2017


Découvre cette chanson entendue à la fin du bel entretien de Joëlle Gayot avec Olivier Neveux, pour Une Saison au théâtre – autour et au-dedans des enjeux du théâtre politique. Ce jour plus que d’autres, l’écouter.


Mama Béa, Les Pissenlits

Les femmes auront des noms de fleurs
Les enfants de toutes les couleurs
Connaîtront le goût du pain
Du vrai pain qui n’est à personne
Qu’à celui qui a faim

Quand ils ne seront plus là
Qu’on les aura démolis
Qu’ils boufferont les pissenlits par la racine
Par la racine, par la racine

Nous retrouverons le langage
Perdu un jour au fond des âges
Les mots juteux comme des fruits
Et "bonjour" voudra vraiment dire
"Que ce jour te soit bon !"

Quand ils ne seront plus là
Qu’on les aura démolis
Qu’ils boufferont les pissenlits par la racine
Par la racine, par la racine

Les derniers marchands disparus
L’eau et l’air nous seront rendus
Tu seras ce que tu es
Et non plus le prix qu’on te paie
L’homme sera frère des hommes

Quand ils ne seront plus là
Qu’on les aura démolis
Qu’ils boufferont les pissenlits par la racine
Par la racine, par la racine

Quelquefois je fais un rêve
Tu fais peut-être le même
Mais dans le fond tu sais bien
Que ce n’est pas pour demain
Mais tu ne peux vivre sans croire

Qu’ils ne seront plus là
Qu’on les aura démolis
Qu’ils boufferont les pissenlits par la racine
Par la racine, par la racine

Ah ! Ils ne seront plus là
On les aura démolis
Ils boufferont les pissenlits par la racine
Par la racine, par la racine

Ah ! Ça ira
Ah ! Ça ira ! Ah ! Ça ira ! Ah ! Ça ira !…


arnaud maïsetti - 23 avril 2017

Tweet




arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_commune _écritures & résistances _Mama Béa _musique