Leonard Cohen | #4 Thanks for the Dance
29 décembre 2019



Traduction des derniers textes de Leonard Cohen,
rassemblés dans l’album posthume Thanks for The Dance
Sommaire de l’ensemble des traductions


Thanks for the dance, I’m sorry you’re tired
The evening has hardly begun
Thanks for the dance, try to look inspired
One two three, one two three one

Merci pour la danse, je suis désolé que tu sois fatiguée
Le soir vient à peine de commencer
Merci pour la danse, tâche de paraître inspirée
Un-deux-trois, un-deux-trois, un

There’s a rose in your hair, your shoulders are bare
I’ve been wearing this costume forever
Turn up the music, pour out the wine
Stop at the surface, the surface is fine
We don’t need to go any deeper

Une rose à tes cheveux, tes épaules restent nus
Je porte ce costume depuis toujours
Alors monte la musique, remplis nos verres
Arrête-toi à la surface, la surface est juste
Nous n’avons pas besoin d’aller dans les profondeurs

Thanks for the dance, I hear that we’re married
One two three, one two three one
Thanks for the dance, and the baby you carried
It was almost a daughter or a son

Merci pour la danse, j’ai entendu que nous étions mariés
Un-deux-trois, un-deux-trois-un,
Merci pour la danse, et pour l’enfant que tu as porté
C’était presque une fille ou un fils

And there’s nothing to do, but to wonder if you
Are as hopeless as me and as decent
We’re joined in the spirit, joined at the hip, joined in the panic
Wondering if, we’ve come to some sort of agreement

Et il n’y a rien à faire, mais se demander si tu
est aussi désespérée que moi et aussi digne
Nous sommes unis en esprit, unis comme des semblables, unis par la panique,
À se demander si nous ne sommes pas parvenus à une sorte d’accord

It was fine it was fast, we were first we were last
In line at the temple of pleasure
But the green was so green and the blue was so blue
I was so I and you were so you
The crisis was light as a feather

C’était bien, c’était rapide, nous étions les premiers, nous étions les derniers
Aligné devant le temple du plaisir
Mais le vert était si vert et le bleu était si bleu
J’étais tellement moi et tu étais tellement toi
La crise était légère comme une plume

Thanks for the dance
It’s been hell, it’s been swell, it’s been fun
Thanks for all the dances
One two three, one two three one
Thanks for the dance
Thanks for the dance

Merci pour la danse
C’était l’enfer, c’était bien, c’est joyeux,
Merci pour toutes les danses,
Un-deux-trois, un-deux-trois-un
Merci pour la danse,
Merci pour la danse

arnaud maïsetti - 29 décembre 2019

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu