2016 | Saint-Just, Pour en finir avec la Terreur


Troisième fragments d’un projet autour de Saint-Just, son devenir révolutionnaire aujourd’hui et le Bonheur possible (après un premier texte autour de la jeunesse de Saint-Just, et un deuxième sur sa Chute)

Texte lu à l’invitation du théâtre Antoine-Vitez d’Aix-en-Provence, dans le cadre de la soirée consacrée aux lectures contemporaines, le 16 mars [1].


Les textes

le Bonheur possible

arnaud maïsetti | carnets