2006 | histoire(s)

(i-stoi-r’) s. f.


1° Récit des faits, des événements relatifs aux peuples en particulier et à l’humanité en général.
2° Absolument. L’histoire, les ouvrages historiques, les faits rapportés par les historiens.
3° Peintre d’histoire, celui qui représente quelque action mémorable, fournie soit par l’histoire, soit par la Fable, la poésie ou les romans, soit par l’imagination même du peintre. On dit dans le même sens : peindre l’histoire
4° Récit d’actions, d’événements que l’on compare aux actions, aux événements de l’histoire.
5° Récit de quelque aventure particulière. Une plaisante histoire. Une histoire mémorable.
6° Il se dit des ouvrages dans lesquels on raconte le développement des lettres, des sciences, des arts, etc.
7° Récit mensonger. C’est une histoire. Ce sont des histoires.
8° Fig. et familièrement. Affaire, chose dont on s’occupe.
9° Fig. Analyse, étude. L’histoire de l’esprit humain.
10° Fig. Description des choses naturelles.
11° Dans le langage le plus familier, il se dit pour un objet quelconque qu’on ne peut ou ne veut pas nommer. Montrez-moi cette histoire.


Les textes

objet, enjeu

conte et légende

une histoire de temps

récit de l’histoire

la fin interminable de l’Histoire

arnaud maïsetti | carnets