2010 | Adresses & Monologues


(a-drè-s’) s. f.

1° Indication de la personne à qui il faut s’adresser, de la maison, du lieu où il faut aller, envoyer.
2° Écrit ayant pour objet une demande, une adhésion,

Monologues, et tensions vers l’autre : ce qu’on approche de soi quand on se délivre, et qu’on demande ce qui ne peut se demander.


Les textes

« Qu’importe que j’aie les yeux fermés… »

« C’est cent fois pire que le froid »

« D’avoir cru en toi me laisse inconsolable »

« Ton ombre devant moi s’est étalée toute »

« Rien qu’à ton visage, je pourrais dire ton âge… »

« tu me dirais ton nom et je ne le répèterai pas… »

« je suis dans la ville / ce qui t’encombre »

Pour t’endormir, tu imagines des massacres et cela t’apaise

De loin, je ne suis pas différent, et quand tu t’approches

Mon frère, mon camarade, as-tu déjà vu le visage d’un mort ?

arnaud maïsetti | carnets