l’arbre
20 mars 2009




« Tout ce qu’on dit, et la raison des sages m’a instruit

Avec la sagesse du tambour ; les livres sont ivres.

Et il n’y a rien que moi qui regarde, et il me semble

Que tout, l’air brumeux, les labours frais,

Et les arbres, et les nuées aériennes,

Me parlent avec un langage plus vague que le ia ! ia ! de la mer »

Claudel, Tête d’or [première version] (première pièce du cycle de l’arbre)














arnaud maïsetti - 20 mars 2009

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_hasard objectif _Paul Claudel _photographies _une vague après l’autre