Michelle Blades | Politic !
22 avril 2019



De quoi parle Politic ! [1] ?

Ça raconte (pas très clairement niveau paroles mais j’ai essayé d’exprimer plus l’idée dans la musique) l’apprentissage élémentaire de comportement d’un enfant qui s’adapte et ment quand il faut, qui commence à naviguer la politique d’une conversation. Bref qui apprend que les adultes disent souvent de la merde. On part de l’enfance et on remonte à la sphère des hommes politiques. La manipulation du verbe avec l’âge et le temps. (politic ! politicking.. poli- tick tick away.) [2]

Et ailleurs, lire :

c’est abstrait comme conception de la politique ; c’est la politique d’une fait qu se rend compte que ses héros ne sont pas des héros [3]

Abstrait ? En écoutant chaque seconde, cette façon sans arrogance de se fabriquer son langage en parlant sa propre langue, mais qu’on partagerait. Et de faire de l’enfance le centre et l’horizon : et de faire de la joie, une rage. De la violence une gaité. Des héros, de la poussière qu’on piétine en saut(ill)ant d’une note à l’autre, d’un jour à l’autre.



arnaud maïsetti - 22 avril 2019

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




[1on sait bien qu’une chanson ne parle pas : qu’elle ne veut rien dire, qu’elle dit, sans autre volonté qu’elle — mais ce qui parle en nous quand la chanson parle seule est indomptable

[2Sur Soul-Kitchen.

[3Sur Les Inrocks.

par le milieu