William Blake | « Printemps »
19 août 2013




Traduction personnelle des Chants d’innocence
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


Que résonne la flûte !
Et silence maintenant.
Oiseaux réjouis
Jour et nuit.
Rossignol
Aux vallées,
Alouette au ciel,
Joyeusement,
Joyeusement joyeusement accueillent l’an neuf.

Jeune garçon,
Plein de joie,
Jeune fille,
Douce et fragile.
Le coq chante,
Tout comme vous.
De joyeuses voix,
Des cris d’enfance,
Joyeusement joyeusement accueillent l’an neuf.

Jeune agneau,
Me voici.
Viens, et lèche,
Mon cou pur,
Laisse moi toucher,
Ta laine douce
Laisse moi baiser
Ta face douce,
Joyeusement, joyeusement, nous accueillons l’an neuf.

 [1]


arnaud maïsetti - 19 août 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets