Koltès | resting place
15 avril 2010



15 avril 1989 - 15 avril 2010 —

« I would like to see
The broad shaded tree
Just I can rest my head »
Burning Spear, Resting Place
exergue de Quai Ouest, de B.-M. Koltès

Resting Place, Burning Spear


« et toute cette population de Babylone, et moi-même et vous bien sûr, serons autant de fois oubliés que l’on nous a connus, davantage peut-être même, oubliés au point que notre souvenir à nous ne sera plus nulle part, ni même sur un bout de pavé battu par la pluie, ni même sur un bout de papier porté par le vent ; tandis que celui d’Ali existe dans le battement du bongo et dans celui du cœur de l’homme, dans le claquement des feuilles contre les branches, dans le bruissement des vagues sur les falaises, dans le silence glacial du vide avant la création et dans les explosions du cosmos qui empliront peut-être l’éternité. »

B.-M. Koltès, Prologue (roman, inachevé ; publié à titre posthume)


arnaud maïsetti - 15 avril 2010

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_Bernard-Marie Koltès _deuil _solitudes