Court et slovaque
_Nicolas Ancion
1er avril 2011



Hier on était samedi
Et tout l’après-midi
Dans ma chambre chauffée
J’ai gratté le papier et mon nez
En alternance
Des sécrétions de l’un il ne reste presque rien
En ce dimanche de pluie
Deux trois machins séchés sous une chaise
Et de l’autre pas plus
Six sept feuillets bleuis dans un carnet
Une lettre affligeante
Que je ne posterai que demain
De Liège
Si j’y pense
C’est déjà un exploit un samedi pareil
Il y en a eu tant d’autres dont il ne reste rien
Même sous les chaises
Des samedis de sieste
Des samedis de course
On dit que le temps fuit
C’est faux c’est un mensonge
C’est nous petits bonshommes honteux
Qui fuyons en courant
Le samedi a filé
Ni plus ni moins vite
Que les autres journées
Moi je m’étais assis et je l’ai regardé passer
A Budmerice
Le samedi d’automne

Nicolas Ancion



Le premier vendredi du mois, depuis juillet 2009, est l’occasion de Vases communicants : idée d’écrire chez un blog ami, non pas pour lui, mais dans l’espace qui lui est propre. Autre manière d’établir un peu partout des liens qui ne soient pas seulement des directions pointant vers, mais de véritables textes émergeant depuis.

Pour les Vases communicants #22, j’accueille Nicolas Ancion — le mois de mars est passé si vite que je n’ai pas vu venir avril : ce matin, voyant les beaux échanges défiler, j’ai proposé à Nicolas qui n’avait pas non plus de vase chez qui puiser ou verser : et si l’échange est tardif, passé les textes de minuit, suis heureux qu’il ait lieu.
On peut lire Nicolas Ancion sur son blog, dans sa chronique sur la BD qu’il tient sur le site du Nouvel Obs’ et dans ses livres, le dernier édité par publienet : Les Ours n’ont pas de problème de parking

Et merci aussi pour son accueil, chez lui, à l’improviste…


Et suivre, via le groupe Facebook, d’autres vases communicants ce mois — tout cela sous la veille bienveillante et généreuse de Brigite Célérier

- Les vases communicants d’avril :

- Sandra Hinège http://ruelles.wordpress.com/ et Pierre Ménard http://www.liminaire.fr/
- Anita Navarrete-Berbel http://sauvageana.blogspot.com/ et Christophe Sanchez http://www.fut-il.net/
- Guillaume Vissac http://www.fuirestunepulsion.net et Laurent Margantin http://www.oeuvresouvertes.net/
- Joachim Séné http://www.joachimsene.fr/txt/ et Marc Pautrel http://blog.marcpautrel.com/
- Dominique Hasselmann http://dh68.wordpress.com/ et François Bon http://www.tierslivre.net
- Michel Brosseau http://www.àchatperché.net/ et Stéphane Bataillon http://www.stephanebataillon.com/
- Brigitte Célérier http://brigetoun.blogspot.com et Benoît Vincent http://www.erohee.net/ail/chantier/
- Franck Queyraud http://flaneriequotidienne.wordpress.com et Samuel Dixneuf-Mocozet http://samdixneuf.wordpress.com/
- Anne Savelli http://www.fenetresopenspace.blogspot.com/ et Piero Cohen-Hadria http://www.pendantleweekend.net/
- Christine Jeanney http://tentatives.eklablog.fr/ et Maryse Hache http://semenoir.typepad.fr/
- Claire Dutrait http://www.urbain-trop-urbain.fr/ et Jacques Bon http://cafcom.free.fr/
- Cécile Portier http://petiteracine.over-blog.com/ et Bertrand Redonnet http://lexildesmots.hautetfort.com/
- Isabelle Pariente-Butterlin http://yzabel2046.blogspot.com/ et Jean Prod’hom http://www.lesmarges.net/
- Christopher Selac http://christopherselac.livreaucentre.fr et Franck Thomas http://www.frth.fr/
- Morgan Riet http://cheminsbattus.wordpress.com/ et Vincent Motard-Avargues http://jedelego.free.fr/
- Marlène Tissot http://monnuage.free.fr/ et Murièle Modély http://l-oeil-bande.blogspot.com


arnaud maïsetti - 1er avril 2011

Tweet




arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_d’une langue l’autre _écritures numériques _Journal | contretemps _Nicolas Ancion _vases communicants _villes